Archives de l’auteur rédaction

Parrédaction

Shurgard fait son entrée en bourse

Le leader du self stockage en Europe fait son entrée officielle à la Bourse de Bruxelles.
C’est avec un gain de près de 5% que Shurgard a clôturé sa première journée malgré un contexte boursier toujours plus complexe.

Présidée par Marc Oursin, Shurgard Self Storage SA est basée en Belgique et, est le premier loueur d’espace de stockage en Europe. Avec 228 espaces à son actif, équivalents à 1,2 million de m² louables, Shurgard a le meilleur taux d’occupation du secteur (88,6% à fin juin).
En 2017, ses revenus d’exploitation s’élevaient à 238,6 millions d’euros.

Parrédaction

Comment bien choisir son centre de self stockage en France ?

Bien choisir son centre de self stockage en France

Le marché du self stockage en France est occupé par plusieurs acteurs qui proposent des solutions démontrant des similitudes mais aussi des différences. C’est pourquoi, comme pour l’achat d’un ordinateur, il sera nécessaire que vous définissiez exactement quels sont les usages dont vous souhaitez bénéficier pour faire votre choix de manière optimale sur cette solution miracle.


Evaluer les besoins pour faire le bon choix

La première des choses à faire est d’évaluer vos besoins. Par exemple, quels sont les objets que vous souhaitez entreposer ? En avez-vous souvent besoin ? Souhaitez-vous y accéder à tout moment ? Ces questions s’appliquent aussi bien si vous êtes un particulier ou un professionnel.

Ensuite, évaluez la quantité d’objets que souhaitez entreposer, afin d’essayer de déterminer quel volume vous allez pouvoir potentiellement occuper. Si vous avez un doute, vous pouvez prendre en photos vos biens à stocker, et les montrer au professionnel du self stockage pour être conseillé au mieux.


Prendre en compte la qualité des locaux du centre de self stockage

A cette étape, le mieux est de se déplacer dans les garde-meubles afin d’évaluer celui qui vous correspondrait le mieux. Au moment de la visite, n’hésitez pas à poser des questions sur l’entretien, le traitement anti-insecte, et l’humidité.

Il est aussi important de vérifier les installations de sécurité mises en place : comment sont fermés les boxes, et comment y accéder ? Où se situent les caméras de surveillance ? Quels sont les moyens mis en place pour la sécurité du site ?


Penser à l’accessibilité

N’oubliez pas de vous renseigner sur les horaires d’accès du centre de self stockage. Vous allez pouvoir déterminer les contraintes d’accès auxquelles il faut s’adapter.


Les qualités d’écoute du centre de self stockage

Le feeling avec l’équipe du centre de self stockage est important. Pensez à vérifier les avis et les notes du centre.

Parrédaction

Premier séminaire sur le self stockage en français organisé à Toulouse le 7/09

Plus que quelques places pour ce séminaire exceptionnel qui aura lieu le 7 septembre 2018 au Grand Hôtel d’Orléans à Toulouse et six intervenants prendront la parole pour aborder des sujets d’actualité dans le milieu du Self Stockage. L’entrée et gratuite mais les places sont limitées.

Habitués à organiser leurs événements dans les plus grandes capitales européennes, la FEDESSA a choisi de mettre en place cette conférence dans l’une des grandes villes de France qui regroupe probablement le plus grand nombre d’enseignes du Self Stockage.

Programme du séminaire FEDESSA

Le séminaire débutera dès 11H30. Les visiteurs seront alors invités à prendre place pour profiter d’un déjeuner buffet servi dès 12H.

A partir de 13H, Sandrine PEYROT, Responsable Juridique chez Annexx, prendra la parole pour aborder le sujet « Le contrat et le recouvrement des créances » permettant ainsi de comprendre les nouvelles mesures mises en place, les nouveautés juridiques et pénales.

Lindsey Hemingway interviendra ensuite pour présenter la nouvelle règlementation RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) ainsi que toutes les nouvelles mesures qui en découlent. Elle développera autours de ce thème afin de présenter en détails ce nouveau règlement européen entré en vigueur le 25 Mai dernier.

C’est après une pause de trente minutes que Cécile Cayuela abordera le sujet du « Règlement sur les incendies ». Elle mettra alors en avant les procédures, nouveautés et présentera des cas concrets.

A 15H30, Jean-Marc Gley prendra la parole pour approfondir le sujet des « Bâtiments et permis de construire ». Il expliquera, entre autres, les nouvelles règlementations ainsi que les nouveautés techniques et administratives à connaître absolument.

A 16H, ce sera au tour d’Ollie Saunders JLL de présenter « Self stockage et marché immobilier ». Les tendances et prix du marché seront notamment mis en avant.
Enfin, Chrissi Ciani, de la FEDESSA, interviendra pour présenter les membres de la fédération ainsi que la toute prochaine conférence qui se tiendra à Paris fin septembre.

Pour finir, vous pourrez participer, à partir de 16H45, aux tables rondes, qui vous donneront l’occasion de poser toutes vos questions aux intervenants et grands acteurs du Self Stockage.

Grand Hôtel d’Orléans _ Un lieu unique pour un séminaire exceptionnel
La FEDESSA a choisi d’organiser son séminaire dans le Grand Hôtel d’Orléans à Toulouse. Situé à seulement 1 minute à pied de la gare Matabiau et de la station de métro « Marengo SNCF » ainsi qu’à 50 mètres du terminus de la navette Aéroport, il est idéalement placé et vous permettra de profiter d’un cadre privilégier au sein même de la ville rose.

Séminaire FEDESSA : Comment y assister ?
Pour accéder à ce séminaire exceptionnel, il vous suffit de vous inscrire avant le 31 Août. Vous recevrez alors un mail de confirmation afin de valider votre participation. Attention, les places sont limitées et l’événement affiche bientôt complet.

N’attendez plus pour vous inscrire à ce Séminaire gratuit de la FEDESSA en cliquant ICI maintenant!

Parrédaction

Safestore Sees Growing Demand for Storage

Demand for self storage in the UK and France will continue to grow despite a slowdown in the housing market, Steve Williams, chief executive of Safestore Holdings, said. ‘For self storage, all the fundamentals (for growth) are in place,’ he told Thomson Financial News in an telephone interview, after the company reported a 21.7 pct rise in EBITDA before exceptional items for the year to end-Oct 2007.’We would prefer a very buoyant housing market, but self-storage will continue to grow,’ he said.

A slower housing market results in a lower level of enquiries and fewer customers taking space, he said, but this is countered by longer occupation periods as property chains lengthen and customers sell and then wait longer to buy. The market is also becoming more diversified, with a mixture of commercial and individual customers, and short-term and long-term lets, he said.

‘One third stay up to 12 weeks, one third between 13 and 26 weeks and one third are nice, sticky customers who stay longer,’ Williams said. The average length of stay was 80 weeks at Oct 2007, up from 73 weeks a year earlier. The rates charged for letting storage space also increased — to an average of 21.56 stg per square foot, up 8.3 pct, for the whole portfolio, while the like-for-like rate was up 9.6 pct to 21.88 stg. ’50 pct of this was due to prices going up and 50 pct was due to space management — changing the size of units,’ said Richard Hodsden, chief financial officer. Stores tend to gravitate towards higher yielding smaller units as they become more established and less reliant on commercial customers, he said.

The self storage retailer increased its occupancy by more than 200,000 sq ft, or 7.4 pct, to 2.91 mln sq ft during the year, Williams said. Safestore had a 103-strong portfolio of store spread across the UK and Paris at end-Oct, valued at 583.7 mln stg, an increase of 24.0 pct since Oct 31, 2006, he said. One store, in Glasgow, has opened since year-end, and a further 10 are due to open in 2008, with seven planned for 2009/10.

The group is flexible whether its sites are freehold or leasehold, Williams said, and instead places a priority on site visibility and size. Our UK footprint gives us competitive advantages,’ he said. ‘We are taking a fairly prudent approach to expansion, with 7-10 store openings a year.’ Williams said the self-storage sector is still fairly new for investors, who view the business both as a property and as a retail play. ‘We are a new asset class, a unique hybrid,’ he said.

The sector has good defensive qualities against property yields moving out, he said, and a downturn in commercial prices would provide an opportunity to expand. Conversion to Real Estate Investment Trust Status remained on the cards, he said, but Safestore’s tax position, whereby it can utilise current tax losses, meant it is unlikely to convert in this year.

First-quarter trading, which is generally the weakest in terms of occupancy, is consistent with historic seasonal trading patterns, Williams said, and revenues remain in line with expectations. Safestore reported a 21.7 pct rise in EBITDA before exceptional items for the full-year ended Oct 31 to 40.7 mln stg from 33.5 mln, while like-for-like revenues rose 14.1 pct to 72.6 mln stg. Its adjusted Net Asset Value per share increased 43.6 pct to 198.8 pence.

The company declared a final dividend of 3 pence, resulting in a total dividend of 4.5 pence for the full year. In reaction, Citigroup kept ‘buy’ on Safestore and its 270 pence price target, noting that the group makes no reference to the difficult October experienced by rival Big Yellow. It said Safestore’s NAV was well ahead of its forecast, while the group’s balance sheet also looks to remain strong, as it sees attractive upside to the stock. The company’s shares were down 5-1/4 pence, or 3.44 pct, to 147-1/2 pence at 11.25 am, while the FTSE Small Cap index had lost 37.5 points to 3,040.50.Safestore had a 103-strong portfolio of store spread across the UK and Paris at end-Oct, valued at 583.7 mln stg, an increase of 24.0 pct since Oct 31, 2006, he said.One store, in Glasgow, has opened since year-end, and a further 10 are due to open in 2008, with seven planned for 2009/10.

The group is flexible whether its sites are freehold or leasehold, Williams said, and instead places a priority on site visibility and size. ‘Our UK footprint gives us competitive advantages,’ he said. ‘We are taking a fairly prudent approach to expansion, with 7-10 store openings a year.’ Williams said the self-storage sector is still fairly new for investors, who view the business both as a property and as a retail play. ‘We are a new asset class, a unique hybrid,’ he said.

The sector has good defensive qualities against property yields moving out, he said, and a downturn in commercial prices would provide an opportunity to expand. Conversion to Real Estate Investment Trust Status remained on the cards, he said, but Safestore’s tax position, whereby it can utilise current tax losses, meant it is unlikely to convert in this year. First-quarter trading, which is generally the weakest in terms of occupancy, is consistent with historic seasonal trading patterns, Williams said, and revenues remain in line with expectations.

Safestore reported a 21.7 pct rise in EBITDA before exceptional items for the full-year ended Oct 31 to 40.7 mln stg from 33.5 mln, while like-for-like revenues rose 14.1 pct to 72.6 mln stg. Its adjusted Net Asset Value per share increased 43.6 pct to 198.8 pence. The company declared a final dividend of 3 pence, resulting in a total dividend of 4.5 pence for the full year. In reaction, Citigroup kept ‘buy’ on Safestore and its 270 pence price target, noting that the group makes no reference to the difficult October experienced by rival Big Yellow. It said Safestore’s NAV was well ahead of its forecast, while the group’s balance sheet also looks to remain strong, as it sees attractive upside to the stock. The company’s shares were down 5-1/4 pence, or 3.44 pct, to 147-1/2 pence at 11.25 am, while the FTSE Small Cap index had lost 37.5 points to 3,040.50.

Parrédaction

Shurgard Self-Storage achète Box Stockage dans Paris

Le 26 janvier 2017, Shurgard Self-Storage est devenu le nouveau propriétaire du centre de self-stockage Box Stockage. Cette enseigne est située dans le 12ème arrondissement de Paris.
A partir de fin janvier, Shurgard devient donc le nouveau gérant de ce centre.

Parrédaction

Qui est le self stockeur préféré des français?

A une heure où les français possèdent de plus en plus d’objets, de souvenirs et de meubles, le self stockage apparaît comme la solution idéale pour pouvoir entreposer leurs affaires sans encombrer leurs logements.

En analysant les avis des clients des différents opérateurs, nous avons sélectionné ceux qui avez des avis certifiés par une société indépendantes qui respecté la norme NF.

Parmi tous les self stockeurs, Annexx a aujourd’hui la meilleure note attribuée par ses clients.

Ce professionnel du self stockage a su séduire les français car il a obtenu la note de 9,5/10, moyenne de plus de 700 avis sur les 12 derniers mois via le site Avis vérifiés

Ses utilisateurs recommandent le self stockeur Annexx pour son rapport qualité/prix et sa grande souplesse. En effet, ils mettent en avant la disponibilité et le conseil du personnel à l’accueil.

De plus, ils soulignent la qualité du service, la sécurité des sites Annexx et la propreté des locaux.

Ensuite, ils apprécient l’utilisation simple des garde-meubles ainsi que l’emplacement idéal des centres Annexx : ils sont toujours proches des grands axes pour être facilement accessibles.

Ils précisent qu’il y a de nombreux sites du self stockeur Annexx dans plusieurs villes de France. En effet, il y a actuellement 16 sites Annexx, et de nombreux autres sont à venir très prochainement.

Pour en savoir plus Annexx, le self stockeur préféré des français :
http://www.annexx.com

Parrédaction

Quelle assurance choisir quand on loue un garde-meuble ?

Il est important de prendre en considération qu’il faut assurer les affaires que l’on place dans un box de stockage. Il est obligatoire, au même titre qu’un véhicule ou d’une location de logement, d’assurer les biens stocker lorsqu’on loue un garde-meuble.

Deux solutions s’offrent à vous en termes de choix d’assurance :
– Prendre l’assurance de votre habitation
– Prendre l’assurance du professionnel de stockage

1 : Prendre l’assurance de l’habitation.
Vous pouvez choisir l’assurance habitation que vous utilisez déjà pour votre logement.
Cependant : de nombreux points sont à vérifier.
– Il est probable que votre assurance habitation ne couvre pas un garde-meuble ou une dépendance, même si c’est un contrat de type multirisques. L’assureur vous proposera une extension de garantie, mais cela augmentera évidemment le coût total de votre assurance.
– Si cette assurance prend en charge les affaires que vous stockez dans un garde-meuble (ou une dépendance) pensez tout de même à vous assurer que son capital mobilier est suffisant pour inclure la valeur de vos biens.
– Pensez aussi à regarder la hauteur de l’indemnisation en cas de vol ou de sinistre. La plupart du temps cela ne représente qu’un petit pourcentage de la valeur des biens entreposés (en excluant les biens de valeur).
– Toutes les situations ne sont pas toujours prises en compte dans l’indemnisation. Par exemple, généralement, l’assurance ne couvre que des objets habituels dans un logement, en dehors des objets de valeur (argenterie, bijoux, toiles …).
– Mais aussi, répondez à ces questions sur cette assurance : couvre-t-elle les objets et cartons posés au sol ? Couvre-t-elle les dégâts que vous pourriez occasionner au garde-meuble voisin ou tout sinistre que vous pourriez causer dans le box ? En combien de temps seriez-vous remboursé et avec quelle franchise ?

2 : Prendre l’assurance du professionnel de stockage
Vous pouvez choisir l’assurance proposée par le professionnel de stockage. Elle se souscrit au moment de la signature du contrat de location. Cette assurance est adaptée au service proposé par le professionnel, ainsi :
– Vos affaires sont bien mieux indemnisées en cas de sinistre.
– Le délai d’indemnisation est très rapide.
– Tout type de sinistre est pris en compte dans cette assurance.
– L’assurance multirisques prend en considération les dommages causé par et à un tiers sur le site de stockage et les prend en charge.

Dès lors, au moment de louer un garde-meuble pour vos biens, renseignez-vous bien à l’avance sur les différents avantages des deux assurances. Si vous souhaitez prendre votre assurance habitation, il faut venir le jour de la signature du contrat de location avec les documents de votre assurance à jour. Prenez tout en même en considération que le professionnel de self stockage proposera toujours un produit totalement adapté à son secteur d’activité, avec la meilleure couverture possible.

Parrédaction

Les Français et les objets : ils possèdent et stockent beaucoup !

En France, une étude Ifop révèle que pratiquement les 3/4 de la population avoue stocker et garder des objets qu’ils n’ont pas l’intention d’utiliser.
Ils les entassent généralement chez eux, puis dans des centre de self-stockage et garde-meubles. Comment expliquer ce choix le plus souvent conscient de garder des objets inutiles ? Ce sondage Ifop permet de mieux comprendre l’attachement des Français à leurs objets et de ce fait le succès du self-stockage qui en découle directement.
En savoir plus

En France, les habitants ont pris l’habitude de garder de nombreuses choses, même si elles sont cassées et inutilisables. Dans un premier temps ils les gardent chez eux, puis ils les rangent loin de leurs yeux dans des garde-meubles, des boxes de self-stockage, dans un grenier, dans une armoire, dans une cave ou même sous leur lit ! Les Français n’arrivent pas à faire face à tous ces objets dont ils pourraient se passer, même lorsque l’occasion se présente de s’en séparer : un déménagement, le grand ménage de printemps… Ils effectuent généralement un petit tri sans grande envergure par rapport au nombre d’objets inutiles conservés. En effet, un sondage Ifop effectué fin 2016 révèle que :
55% de Français déclarent avoir conscience de posséder trop d’objets,
• Plus de 75% de Français stockent des objets qu’ils ne compte plus utiliser,
84% de Français des classes supérieurs conservent des affaires inutiles,
84% des familles nombreuses (5 membres ou plus) sont touchés par ce phénomène de tout garder.

Comment l’expliquer ?
Il y a souvient une valeur sentimentale liée à ces effets matériels. De ce fait, les Français ne peuvent pas se résoudre à les jeter.
De plus, ces objets déterminent aussi leur environnement physique et intime : cela fait de leur logement leur cocon personnel, l’endroit qui leur est propre et qui leur appartient. C’est une façon de s’attribuer un lieu.
En effet, le sondage Ifop indique que :
53% de Français ressentent du regret et/ou de la frustration quand arrive le moment de se débarrasser de ces choses,
36% des Français assument pleinement le fait de pas jeter ces biens pour le simple fait qu’ils n’en n’ont pas envie.

Ces objets finissent généralement dans des garde-meubles et boxes de self-stockage, vu que il n’y a pas toujours l’espace nécessaire dans les logements, principalement dans les grandes villes, pour accueillir à la fois les meubles du quotidien et ces biens (qui sont le plus souvent des souvenirs, des bibelots, des objets rapportés de voyage, des effets en lien avec la famille…).
De ce fait, cela explique en France le succès du self-stockage et de la location de boxes de stockage.

Parrédaction

L’industrie du self stockage met du temps à s’imposer en Asie

Le self stockage avec les box et garde-meuble a émergé en Asie dans les années 1990 en s’implantant au Japon. Il s’est par la suite étendu en atteignant Hong Kong à la fin des années 1990 et Singapour au début des années 2000.

Cependant, à cause de la conception architecturale de ces villes, principalement tout en vertical et surpeuplée, le self stockage prend beaucoup de temps à se développer. De plus, le développement de cette industrie est passé en second plan face à des projets plus important à court termes, tels que la construction de quartiers résidentiels pour loger la population.

De plus, les gouvernements locaux et organismes ne souhaitaient s’engager dans cette nouvelle industrie, ce qui fait qu’à part la création d’une association pour le self stockage Asiatique, il n’y a pas de contrôle des normes de sécurité des centres asiatiques.

Suite à un important incendie chez SC Storage à Hong Kong, le self stockage asiatique a été mis en lumière et analysé. Plus de 200 centres n’étaient pas répertoriés auprès de l’association de self stockage asiatique et ne correspondaient pas aux normes de sécurité. Et ceux-ci ne sont que les données pour Hong Kong.

Dès lors, l’association asiatique a mis en lumière une surface de location d’espace supérieure aux attentes de la classe émergente : des personnes qui ont un plus fort pouvoir d’achat tout en restant des petits logements. Après un moment de crise suite à la mauvaise publicité due à l’incendie, le gouvernement les médias et les associations de self stockage en Asie se sont unis pour émettre des objectifs à court terme pour la remise aux normes des centres de self stockage. Aujourd’hui, dans les années 2010, il y a un modèle avec des normes et des réglementations à Hong Kong pour le self stockage, et de nombreux autres pays asiatiques suivent le même chemin. Il aura fallu près de 20 ans pour que cette industrie commence à réellement se développer et avoir des normes en Asie.

Parrédaction

StorageMart achète la compagnie Big Box Self Storage

Le groupe américain StorageMart a finalisé l’acquisition de Big Box Self Storage pour plus de 100 millions de livres sterling. Celle-ci représente la plus grande transaction jamais réalisée au Royaume-Uni dans ce secteur d’activité.

Big Box Self Storage a un portefeuille de 15 magasins représentant près de 215 000 m² de self stockage dans le sud-Est de l’Angleterre. De nombreuses nouvelles ouvertures ont vu le jour à Tonbridge, High Wycombe et Colchester en plus de divers magasins dans les régions de Brighton, Maidstone, Norwisch, Ipswich et Walton-on-Thames.

StorageMart est la plus grande entreprise de self stockage privée dans le monde. Elle possède 189 sites de stockage et 4,4 millions de m² d’espaces de stockage à louer aux Etats-Unis, au Canada et maintenant en Angleterre.

Son président Cris Burnam commente « Big Box Self Storage est la porte d’entrée en Europe pour StorageMart. Nous prévoyons d’utiliser cette entreprise de self stockage pour nous développer au Royaume-Uni. Elle a d’excellents emplacements et nous avons hâte d’appliquer notre savoir-faire technologique et nos stratégies de gestion des revenus à ces sites. » Il ajoute « Notre objectif est d’offrir aux clients du Royaume-Uni une meilleure expérience, plus amicale et sans stress avec un service de qualité ».

Self-Stockage.info