2004, une année très active pour le self stockage anglais

Parrédaction

2004, une année très active pour le self stockage anglais

Le marché anglais a deux particularités : il est très fragmenté et il a une croissance rapide. Toutes les deux sont attrayantes pour des financiers, car la consolidation et la croissance du self stockage exigent des financements importants. La croissance et les revenus potentiels de cette industrie, attirent les convoitises, et conduit à la consolidation du marché. Les plus grandes entreprises du secteur se sont lancées cette année dans l’acquisition de part de marché.

Le marché anglais, n’en est pourtant qu’au stade embryonnaire, avec seulement 424 centres (contre 34 000 aux Etats Unis), cela représente 0,025 m² de self stockage par personne. Les six acteurs principaux ont 47% du marché. Le reste est composé d’entrepreneurs, qui ne possèdent généralement qu’un seul site.

Il y a un an, les quatre principales entreprises de self stockage étaient cotées à la Bourse de Londres (LSE). Lok’nStore, Big Yellow, Safestore et Mentmore. Elles ont utilisé cet avantage pour lever d’importants capitaux à bon compte. Ceci leur a permis d’éviter de s’endetter lourdement pour financer leur croissance, grande consommatrice de cash.

La consolidation a commencé sous l’impulsion de financiers américains qui ont vu l’énorme potentiel de croissance du Royaume-Uni. Détenu par des capitaux américains Bridgepoint a acheté Safestore en août 2003, et l’a retiré de la bourse de Londres.

En Juin 2004 Safestore épaulé par Bridgepoint a racheté les 53 sites de Mentmore et de sa filiale Une Pièce En Plus. Après une surenchère contre Guy Hands de Terra Firma, un autre investisseur, le montant de l’acquisition s’est élèvé à £209 millions. Mentmore a été à son tour retiré de la bourse de Londres et a fusionné avec Safestore. Safestore devient le plus gros opérateur de Self-stockage au Royaume-Uni avec 70 sites.

En Octobre 2004, Precis Self-Storage a acquis les 31 sites britanniques d’Access Self-stockage pour un montant resté confidentiel. Il étudierait maintenant les actifs français d’Access.

Shurgard pour sa part a racheté un opérateur indépendant de Londres qui avait un site de 3 500 m² louables.

L’année 2004 a donc été particulièrement active, tant au niveau du développement avec une croissance du marché de l’ordre de 15%, que des mouvements de fusions – acquisitions avec plus de 20% des sites existants qui ont changé de main.

Le marché anglais qui est en avance de 5 ans sur le marché français, nous permet d’entrevoir ce qui pourrait être un scénario de développement en France. Cependant les entreprises à capitaux anglo-saxons qui ont été à l’origine de la croissance du marché français ont pour la première fois dans leur histoire été dépassé par les entreprises franco-française en terme de nombre d’ouvertures cette année. C’est peut être le signe de l’émergence d’un modèle à la française avec de nouveaux groupes comme Box Avenue et Annexx avec leurs investisseurs made in France.

À propos de l’auteur

rédaction administrator

Laisser un commentaire

Self-Stockage.info