Archives de l’auteur rédaction

Parrédaction

Déménagement pendant le confinement : des règles à respecter rappelées par le Ministère de la ville et du logement.

Depuis le confinement pour lutter contre le corona virus, des français qui avaient prévu un déménagement se demandent s’ils ont le droit de le faire et dans quelles conditions. Oui on peut encore déménager, cependant le ministère de la Cohésion des territoires apporte des précisions sur son site à consulter absolument.

Déménager, c’est possible en respectant certaines conditions.

Dans ses préconisations, le ministère propose de reporter le déménagement si c’est possible. Dans bien des cas il ne sera pas possible de reporter car vous vous serez déjà engagé sur un autre logement, vous aurez peut-être déjà versé un acompte au déménageur, vous aurez peut-être aussi  déposé un préavis et votre propriétaire ne pourra pas accepter la dérogation appelée « convention d’occupation temporaire ». Si vous vous retrouvez dans cette situation vous ne pourrez pas reculer alors vous devrez savoir quelles sont les restrictions de votre lieu d’aménagement car dans certaines villes les heures de circulations sont restreintes.

L’attestation de déplacement dérogatoire

Surtout ne l’oubliez pas et n’oubliez pas de bien noter le but de votre déplacement, les adresses du point A au point B, ainsi que les heures pendant lesquelles vous allez vous déplacer. Si vous faites appel à un professionnel qui accepte de traiter votre déménagement, il gèrera lui-même sa partie administrative. La société de déménagement devra gérer elle-même la partie sécurité et gestes barrière entre son personnel et le client.

Pour en savoir plus, retrouvez toutes les réponses du Ministère chargé de la Ville et du Logement.

Parrédaction

La conservation des documents en entreprise

Conservation de documents est-ce une obligation ?

En France, le délai de conservation des documents est réglementé. Chaque entreprise doit garder l’ensemble des documents émis ou reçus dans le cadre de l’exercice de son activité pendant un certain délai. Toute entreprise doit se soumettre à l’obligation de conservation et donc être en mesure de présenter l’ensemble de ses archives.

Quel délai de conservation pour quel document ?

Documents civils et commerciaux

  • Contrats conclus dans le cadre d’une relation commerciale : 5 ans
  • Bons de commande et de livraison, les factures clients ou fournisseurs, … : 10 ans
  • Contrats d’acquisition ou de cession de biens immobiliers ou fonciers : 30 ans.

Documents et pièces comptables

Livres, registres comptables et pièces justificatives : 10 ans

Documents fiscaux

Registres, livres, documents ou pièces sur lesquels peuvent s’exercer les droits de communication, d’enquête et de contrôle de l’administration : 6 ans

Documents sociaux

  • Registres : 5 ans (à partir de la fin de leur utilisation)
  • Charges sociales : 3 ans
  • Documents liés au compte annuel (bilan, annexe, compte de résultat…) : 10 ans (à partir de la clôture de l’exercice)
  • Bulletins de paie, registres uniques du personnels, contrats de travail, salaires, primes, congés, soldes de tout compte, régimes de retraites, déclarations d’accidents de travail: 5 ans

Conservation de documents : quelles sont les sanctions ?

Le non-respect des durées légales de conversation peut donner lieu à des sanctions commerciales, fiscales et/ou pénales.

Selon l’article 1734 du Code général des impôts, « Une amende de 5000€ est applicable en cas d’absence de tenue des documents demandés par l’administration dans l’exercice de son droit de communication ou de destruction de ceux-ci avant les délais prescrits.

Plus de détails sur la conservation des documents pour les entreprises

Parrédaction

Shurgard publie ses résultats financiers pour l’exercice 2019

Shurgard a publié ses résultats financiers pour le quatrième trimestre et l’année qui s’est terminée le 31 décembre. La société a montré des gains dans des domaines clés, en particulier dans les revenus d’exploitation et le résultat opérationnel net (NOI).

Les faits saillants comprennent une croissance des revenus d’exploitation à taux de change constant (CER) de 4,3% pour le trimestre. Le chiffre d’affaires des magasins comparables a augmenté de 3,6% grâce à CER. Le PNB de tous les magasins a augmenté de 2,6% après prise en compte de la taxe foncière. La marge de NOI pour l’ensemble du portefeuille a chuté de 1% à 63,9%, tandis que la marge de NOI des magasins comparables a chuté de 2,1% à 64,5%. Le résultat courant de l’indice EPRA (European Public Real Estate Association) s’est élevé à 27,3 millions d’euros pour le trimestre, en hausse de 7,6% avec CER.

Sur les sept marchés européens dans lesquels Shurgard opère, le Royaume-Uni a enregistré la plus grande augmentation des revenus trimestriels à magasins comparables d’une année sur l’autre à 6,4% avec CER. Les Pays-Bas arrivent en deuxième position avec 3,9%, suivis de la France avec 3,7%. Les magasins comparables au Danemark ont ​​affiché les résultats les plus faibles, avec des revenus équivalents à ceux de la même période l’année dernière, tandis que les revenus des magasins comparables en Belgique étaient en hausse de 1,5%.

Pour l’année, la croissance des revenus d’exploitation a été de 5,4% avec CER. Le chiffre d’affaires des magasins comparables a augmenté de 2,2%. La marge de NOI pour l’ensemble du portefeuille a augmenté de 0,7% à 63,4%, tandis que la marge de NOI du même magasin a augmenté de 0,4% à 63,9%. Le résultat courant de l’indice EPRA s’élève à 107,3 ​​millions d’euros, en hausse de 8,7% avec CER.

Parrédaction

Selfstock.com, un Garde meubles en ligne !

Selfstock.com est une entreprise qui loue des espaces de stockage dans des conteneurs maritimes. Elle vient d’ouvrir son 42e espace de stockage au Mans avec quelque 74 boxes.

Ces conteneurs maritimes sont neufs, en effet ils n’ont effectué qu’un seul voyage entre la Chine et la France. Ils sont en acier corten et ont été retravaillés avec l’adjonction de prises d’air pour une meilleure ventilation.

Le principe est le même qu’un centre de stockage classique mis à part la réservation qui se fait uniquement en ligne.  Pour réserver son espace, il suffit de se connecter sur le site « selfstock.com », de choisir la durée de la location et de valider son paiement afin d’obtenir le code d’accès du portail. Une fois que le portail est ouvert, il suffit de récupérer la clé du cadenas affecté au box de stockage.

Un conteneur complet offre 33 m³ de stockage au maximum et les boxes peuvent être cloisonnés à la demande, à partir de 8 m3.

Le tarif varie en fonction du volume de location : de 39 € par mois pour un 8 m³ à 89 € pour un 33 m3. Les clients peuvent garder la clé avec eux. Pour toute résiliation les clients sont tenus d’un préavis de 15 jours.

Parrédaction

Safestore devient espagnol en achetant OMB Self Storage

Location de box à Barcelone chez OMB

Safestore Holdings vient d’acquérir 100% d’OMB Self Storage. La transaction est évaluée à 17,25 millions d’euros.

OMB Self Storage, fondée en 2013, est un opérateur de self stockage à Barcelone pour les particuliers et aux entreprises. La société exploite actuellement 4 sites de stockage dans le centre-ville, représentant une capacité totale de 9 700 m2 et un taux d’occupation de 68%. Elle n’est pas propriétaire de ses bâtiments. En 2018, les ventes de l’OMB Self Storage ont augmenté de 22% par rapport à l’année précédente pour atteindre 2,02 millions d’euros.

Outre l’acquisition d’OMB Self Storage, Safestore avait également procédé à une récente acquisition aux Pays-Bas. En 2019, la société a réalisé un chiffre d’affaires de 152 millions de livres sterling (180 millions d’euros) et un bénéfice d’exploitation brut de 87,5 millions de livres sterling.

Avec l’incorporation d’OMB Self Storage, Safestore Holdings cherche à saisir les opportunités de croissance du marché espagnol, en particulier dans les grandes villes comme Barcelone, où les familles et les entreprises qui occupent des bureaux et des maisons dans la zone centrale ont besoin de plus d’espace de stockage en raison des prix de location élevés.

Parrédaction

Résultats financiers de Safestore pour l’exercice 2019

L’opérateur de self-stockage britannique Safestore Holdings PLC a publié ses résultats financiers pour son exercice 2019, qui s’est terminé le 31 octobre. La société a connu une croissance des revenus et de l’occupation pour la plupart de son portefeuille d’actif en France et au Royaume-Uni, ainsi que de modestes augmentations des loyers moyens au sein du groupe.

Le chiffre d’affaires total de l’année a augmenté de 5,6% à 151,8 millions de livres sterling, avec une croissance «comparable» du groupe en hausse de 4,8% à taux de change constant dans les deux régions opérationnelles. Le chiffre d’affaires des magasins comparables au Royaume-Uni a augmenté de 4,7%, tandis que l’activité de la société à Paris a augmenté de 5,6% par rapport à 2018.

Le taux d’occupation du portefeuille de l’entreprise était de 77% à la fin de la période, soit une augmentation de 3,4%. L’occupation à magasins comparables était de 78,5%, soit également une augmentation de 3,4%. Le taux d’occupation au Royaume-Uni était de 76,9%, une hausse de 4% par rapport à il y a un an. Les taux de location dans l’ensemble du portefeuille au Royaume-Uni ont augmenté de 1,1% d’une année sur l’autre, tandis que les installations à magasins comparables ont augmenté les taux de 1,4%. En France, l’occupation était de 77,4%, en hausse de 0,9% par rapport à il y a un an, tandis que les taux de location diminuaient de 1,3%.

Parrédaction

Shurgard s’agrandit à Paris.

Shurgard a signé un contrat avec Flexistockage pour la gestion de quatre immeubles en région parisienne. Les locaux sont situés dans le 15ème arrondissement (2,5k m²; 600 box), à Villepinte (5,9 000 m²; 690 box), à Clichy (4 000 m²) et à Argenteuil (8 000 m²; 945 box). Shurgard exploitera les quatre propriétés à partir du 4 novembre 2019, tandis que les locaux du 15ème arrondissement et de Villepinte seront acquis début 2020. Le rendement devrait être compris entre 8 et 10%.

Parrédaction

2004, une année très active pour le self stockage anglais

Le marché anglais a deux particularités : il est très fragmenté et il a une croissance rapide. Toutes les deux sont attrayantes pour des financiers, car la consolidation et la croissance du self stockage exigent des financements importants. La croissance et les revenus potentiels de cette industrie, attirent les convoitises, et conduit à la consolidation du marché. Les plus grandes entreprises du secteur se sont lancées cette année dans l’acquisition de part de marché.

Le marché anglais, n’en est pourtant qu’au stade embryonnaire, avec seulement 424 centres (contre 34 000 aux Etats Unis), cela représente 0,025 m² de self stockage par personne. Les six acteurs principaux ont 47% du marché. Le reste est composé d’entrepreneurs, qui ne possèdent généralement qu’un seul site.

Il y a un an, les quatre principales entreprises de self stockage étaient cotées à la Bourse de Londres (LSE). Lok’nStore, Big Yellow, Safestore et Mentmore. Elles ont utilisé cet avantage pour lever d’importants capitaux à bon compte. Ceci leur a permis d’éviter de s’endetter lourdement pour financer leur croissance, grande consommatrice de cash.

La consolidation a commencé sous l’impulsion de financiers américains qui ont vu l’énorme potentiel de croissance du Royaume-Uni. Détenu par des capitaux américains Bridgepoint a acheté Safestore en août 2003, et l’a retiré de la bourse de Londres.

En Juin 2004 Safestore épaulé par Bridgepoint a racheté les 53 sites de Mentmore et de sa filiale Une Pièce En Plus. Après une surenchère contre Guy Hands de Terra Firma, un autre investisseur, le montant de l’acquisition s’est élèvé à £209 millions. Mentmore a été à son tour retiré de la bourse de Londres et a fusionné avec Safestore. Safestore devient le plus gros opérateur de Self-stockage au Royaume-Uni avec 70 sites.

En Octobre 2004, Precis Self-Storage a acquis les 31 sites britanniques d’Access Self-stockage pour un montant resté confidentiel. Il étudierait maintenant les actifs français d’Access.

Shurgard pour sa part a racheté un opérateur indépendant de Londres qui avait un site de 3 500 m² louables.

L’année 2004 a donc été particulièrement active, tant au niveau du développement avec une croissance du marché de l’ordre de 15%, que des mouvements de fusions – acquisitions avec plus de 20% des sites existants qui ont changé de main.

Le marché anglais qui est en avance de 5 ans sur le marché français, nous permet d’entrevoir ce qui pourrait être un scénario de développement en France. Cependant les entreprises à capitaux anglo-saxons qui ont été à l’origine de la croissance du marché français ont pour la première fois dans leur histoire été dépassé par les entreprises franco-française en terme de nombre d’ouvertures cette année. C’est peut être le signe de l’émergence d’un modèle à la française avec de nouveaux groupes comme Box Avenue et Annexx avec leurs investisseurs made in France.

Parrédaction

Shurgard Signs Confidentiality Agreements with Public Storage

Shurgard Storage Centers announced that as part of its search for strategic alternatives, it has signed confidentiality agreements with several interested parties, including Public Storage, Inc., which previously made an unsolicited proposal for Shurgard

Subject to the terms of the confidentiality agreement with Public Storage, Public Storage has agreed not to take certain actions with respect to an acquisition of Shurgard prior to April 27, 2006, without the approval of Shurgard. The confidentiality agreement does not limit or restrict Public Storage’s ability to nominate persons for election as directors of Shurgard at the next annual or special meeting of shareholders called by Shurgard.

Citigroup Global Markets, Inc. and Banc of America Securities LLC are serving as financial advisors in connection with these matters and Willkie Farr and Gallagher LLP and Perkins Coie LLP are acting as legal counsel.

Parrédaction

Self-stockage : lancer son centre de stockage

Vous souhaitez créer un centre de self-stockage et songez à le faire sous forme de franchise ? Voici ce qu’il faut savoir.

Si vous optez pour la franchise, vous serez considéré comme entrepreneur indépendant et, de fait, serez l’unique patron de votre entreprise. En revanche, vous devrez respecter un concept ainsi que toutes les normes de la marque. En outre, vous devrez vous acquitter d’un droit d’entrée puis des redevances en plus des frais liés à la création de votre structure. En contrepartie, vous bénéficiez de la notoriété de la marque & de ses fonctions support (service marketing, par exemple).

Avant de se lancer, le mieux reste encore de se tenir informé de l’actualité du marché pour bien choisir l’enseigne partenaire de votre projet.

Self-Stockage.info