Archives de catégorie Europe

Parrédaction

Safestore enter Dutch market

Safestore has joined forces with private equity giant Carlyle to buy a Dutch self-storage chain.  The business will take a 20 per cent stake in M3 Self Storage for around €5m (£4.6m).

The deal, which is expected to produce eight per cent returns for the first year before transaction-related costs, will give Safestore and Carlyle a company which intends to expand further through acquisitions.

“The acquisition of M3 represents an excellent platform for entry into the attractive Dutch self-storage market and we expect that our joint venture with Carlyle will enable us to target additional selected development and acquisition opportunities,” said chief executive Frederic Vecchioli.

M3 operates six storage units in Amsterdam and Haarlem in the Netherlands which are all expected to be re-branded as Safestore stores.

Parrédaction

Safestore Sees Growing Demand for Storage

Demand for self storage in the UK and France will continue to grow despite a slowdown in the housing market, Steve Williams, chief executive of Safestore Holdings, said. ‘For self storage, all the fundamentals (for growth) are in place,’ he told Thomson Financial News in an telephone interview, after the company reported a 21.7 pct rise in EBITDA before exceptional items for the year to end-Oct 2007.’We would prefer a very buoyant housing market, but self-storage will continue to grow,’ he said.

A slower housing market results in a lower level of enquiries and fewer customers taking space, he said, but this is countered by longer occupation periods as property chains lengthen and customers sell and then wait longer to buy. The market is also becoming more diversified, with a mixture of commercial and individual customers, and short-term and long-term lets, he said.

‘One third stay up to 12 weeks, one third between 13 and 26 weeks and one third are nice, sticky customers who stay longer,’ Williams said. The average length of stay was 80 weeks at Oct 2007, up from 73 weeks a year earlier. The rates charged for letting storage space also increased — to an average of 21.56 stg per square foot, up 8.3 pct, for the whole portfolio, while the like-for-like rate was up 9.6 pct to 21.88 stg. ’50 pct of this was due to prices going up and 50 pct was due to space management — changing the size of units,’ said Richard Hodsden, chief financial officer. Stores tend to gravitate towards higher yielding smaller units as they become more established and less reliant on commercial customers, he said.

The self storage retailer increased its occupancy by more than 200,000 sq ft, or 7.4 pct, to 2.91 mln sq ft during the year, Williams said. Safestore had a 103-strong portfolio of store spread across the UK and Paris at end-Oct, valued at 583.7 mln stg, an increase of 24.0 pct since Oct 31, 2006, he said. One store, in Glasgow, has opened since year-end, and a further 10 are due to open in 2008, with seven planned for 2009/10.

The group is flexible whether its sites are freehold or leasehold, Williams said, and instead places a priority on site visibility and size. Our UK footprint gives us competitive advantages,’ he said. ‘We are taking a fairly prudent approach to expansion, with 7-10 store openings a year.’ Williams said the self-storage sector is still fairly new for investors, who view the business both as a property and as a retail play. ‘We are a new asset class, a unique hybrid,’ he said.

The sector has good defensive qualities against property yields moving out, he said, and a downturn in commercial prices would provide an opportunity to expand. Conversion to Real Estate Investment Trust Status remained on the cards, he said, but Safestore’s tax position, whereby it can utilise current tax losses, meant it is unlikely to convert in this year.

First-quarter trading, which is generally the weakest in terms of occupancy, is consistent with historic seasonal trading patterns, Williams said, and revenues remain in line with expectations. Safestore reported a 21.7 pct rise in EBITDA before exceptional items for the full-year ended Oct 31 to 40.7 mln stg from 33.5 mln, while like-for-like revenues rose 14.1 pct to 72.6 mln stg. Its adjusted Net Asset Value per share increased 43.6 pct to 198.8 pence.

The company declared a final dividend of 3 pence, resulting in a total dividend of 4.5 pence for the full year. In reaction, Citigroup kept ‘buy’ on Safestore and its 270 pence price target, noting that the group makes no reference to the difficult October experienced by rival Big Yellow. It said Safestore’s NAV was well ahead of its forecast, while the group’s balance sheet also looks to remain strong, as it sees attractive upside to the stock. The company’s shares were down 5-1/4 pence, or 3.44 pct, to 147-1/2 pence at 11.25 am, while the FTSE Small Cap index had lost 37.5 points to 3,040.50.Safestore had a 103-strong portfolio of store spread across the UK and Paris at end-Oct, valued at 583.7 mln stg, an increase of 24.0 pct since Oct 31, 2006, he said.One store, in Glasgow, has opened since year-end, and a further 10 are due to open in 2008, with seven planned for 2009/10.

The group is flexible whether its sites are freehold or leasehold, Williams said, and instead places a priority on site visibility and size. ‘Our UK footprint gives us competitive advantages,’ he said. ‘We are taking a fairly prudent approach to expansion, with 7-10 store openings a year.’ Williams said the self-storage sector is still fairly new for investors, who view the business both as a property and as a retail play. ‘We are a new asset class, a unique hybrid,’ he said.

The sector has good defensive qualities against property yields moving out, he said, and a downturn in commercial prices would provide an opportunity to expand. Conversion to Real Estate Investment Trust Status remained on the cards, he said, but Safestore’s tax position, whereby it can utilise current tax losses, meant it is unlikely to convert in this year. First-quarter trading, which is generally the weakest in terms of occupancy, is consistent with historic seasonal trading patterns, Williams said, and revenues remain in line with expectations.

Safestore reported a 21.7 pct rise in EBITDA before exceptional items for the full-year ended Oct 31 to 40.7 mln stg from 33.5 mln, while like-for-like revenues rose 14.1 pct to 72.6 mln stg. Its adjusted Net Asset Value per share increased 43.6 pct to 198.8 pence. The company declared a final dividend of 3 pence, resulting in a total dividend of 4.5 pence for the full year. In reaction, Citigroup kept ‘buy’ on Safestore and its 270 pence price target, noting that the group makes no reference to the difficult October experienced by rival Big Yellow. It said Safestore’s NAV was well ahead of its forecast, while the group’s balance sheet also looks to remain strong, as it sees attractive upside to the stock. The company’s shares were down 5-1/4 pence, or 3.44 pct, to 147-1/2 pence at 11.25 am, while the FTSE Small Cap index had lost 37.5 points to 3,040.50.

Parrédaction

L’industrie du self stockage met du temps à s’imposer en Asie

Le self stockage avec les box et garde-meuble a émergé en Asie dans les années 1990 en s’implantant au Japon. Il s’est par la suite étendu en atteignant Hong Kong à la fin des années 1990 et Singapour au début des années 2000.

Cependant, à cause de la conception architecturale de ces villes, principalement tout en vertical et surpeuplée, le self stockage prend beaucoup de temps à se développer. De plus, le développement de cette industrie est passé en second plan face à des projets plus important à court termes, tels que la construction de quartiers résidentiels pour loger la population.

De plus, les gouvernements locaux et organismes ne souhaitaient s’engager dans cette nouvelle industrie, ce qui fait qu’à part la création d’une association pour le self stockage Asiatique, il n’y a pas de contrôle des normes de sécurité des centres asiatiques.

Suite à un important incendie chez SC Storage à Hong Kong, le self stockage asiatique a été mis en lumière et analysé. Plus de 200 centres n’étaient pas répertoriés auprès de l’association de self stockage asiatique et ne correspondaient pas aux normes de sécurité. Et ceux-ci ne sont que les données pour Hong Kong.

Dès lors, l’association asiatique a mis en lumière une surface de location d’espace supérieure aux attentes de la classe émergente : des personnes qui ont un plus fort pouvoir d’achat tout en restant des petits logements. Après un moment de crise suite à la mauvaise publicité due à l’incendie, le gouvernement les médias et les associations de self stockage en Asie se sont unis pour émettre des objectifs à court terme pour la remise aux normes des centres de self stockage. Aujourd’hui, dans les années 2010, il y a un modèle avec des normes et des réglementations à Hong Kong pour le self stockage, et de nombreux autres pays asiatiques suivent le même chemin. Il aura fallu près de 20 ans pour que cette industrie commence à réellement se développer et avoir des normes en Asie.

Parrédaction

StorageMart achète la compagnie Big Box Self Storage

Le groupe américain StorageMart a finalisé l’acquisition de Big Box Self Storage pour plus de 100 millions de livres sterling. Celle-ci représente la plus grande transaction jamais réalisée au Royaume-Uni dans ce secteur d’activité.

Big Box Self Storage a un portefeuille de 15 magasins représentant près de 215 000 m² de self stockage dans le sud-Est de l’Angleterre. De nombreuses nouvelles ouvertures ont vu le jour à Tonbridge, High Wycombe et Colchester en plus de divers magasins dans les régions de Brighton, Maidstone, Norwisch, Ipswich et Walton-on-Thames.

StorageMart est la plus grande entreprise de self stockage privée dans le monde. Elle possède 189 sites de stockage et 4,4 millions de m² d’espaces de stockage à louer aux Etats-Unis, au Canada et maintenant en Angleterre.

Son président Cris Burnam commente « Big Box Self Storage est la porte d’entrée en Europe pour StorageMart. Nous prévoyons d’utiliser cette entreprise de self stockage pour nous développer au Royaume-Uni. Elle a d’excellents emplacements et nous avons hâte d’appliquer notre savoir-faire technologique et nos stratégies de gestion des revenus à ces sites. » Il ajoute « Notre objectif est d’offrir aux clients du Royaume-Uni une meilleure expérience, plus amicale et sans stress avec un service de qualité ».

Parrédaction

Quel est l’impact du Brexit sur l’industrie de self stockage au Royaume-Uni ?

La SSA UK a répondu à cette interrogation dans un article publié aujourd’hui :
Voté le 23 juin, le Brexit suscite beaucoup de spéculations sur son possible impact sur l’économie britannique.
En ce qui concerne l’industrie du self stockage, rien ne montre que le vote du Brexit puisse avoir un impact négatif et important sur ce marché. Et ce même dans les prévisions économiques les plus pessimistes.

Ceci s’explique dans le fait que le self stockage est une industrie localisée. La demande pour chaque centre étant généralement comprise dans une distance de 15 à 20 minutes. Les clients du self stockage sont souvent dans un état de transition, et dans ce groupe, certains seront des personnes migrant vers ou depuis l’Union Européenne et le reste du monde. La base de clientèle du self stockage est très large et diversifiée et aucune modification des règles de migration qui pourrait résulter de Brexit n’est susceptible d’avoir un impact sur la demande globale de ses clients, selon l’estimation de la SSA UK.

De plus, par le passé, l’industrie du self stockage au Royaume-Uni a traversé la récession de 2008/9 et l’imposition d’une TVA de 20% en 2012. L’industrie s’est révélée relativement résiliente à chacune de ces circonstances et a maintenant une occupation territoriale et des revenus plus élevés qu’avant la récession.
La diversité des clients du self stockage signifie que différents profils de personnes utilisent ce service, même pendant les périodes d’incertitude économique. En exemple des différents profils de clients, il y a les entreprises qui préfèrent la flexibilité du self stockage sur des baux plus long, mais aussi les entreprises à domicile ont tendance à augmenter leur utilisation pendant ces périodes et à réduire les effectifs. Le self stockage pour les particuliers est une offre axée sur les besoins souvent motivés par des événements qui changent la vie (la naissance d’un enfant, l’entrée ou la sortie d’une relation, un décès dans la famille…). Toutes ces choses se poursuivent indépendamment du climat économique.

SSA UK conclut qu’à leur avis, l’industrie du self stockage est bien placée pour affronter tout ralentissement économique potentiel, une nouvelle fois, et même dans les prévisions les plus pessimistes.

Cependant on peut se poser la question sur l’influence du Brexit sur certains professionnels du self stockage sur le marché français. En effet, certaines enseignes françaises, telles qu’Une Pièce en Plus, sont la propriété d’entreprises anglaises, en l’occurrence pour notre exemple Safestore. Comment cette période d’incertitude économique anglaise va se faire ressentir sur ces entreprises françaises, propriété anglaise ? La SSA UK ne s’est pas prononcée sur cette problématique.

Parrédaction

Safestore Holdings PLC signe pour acquérir Space Makers Stores Ldt.

Safestore Holdings PLC, l’entreprise anglaise qui gère 131 sites de self stockage, dont 24 en France et 95 au Royaume-Uni, a signé un accord d’option pour acquérir Space Maker Stores Ltd. (SMS) pour un montant de 44,4 millions de livres sterling.

La transaction comprend, d’après un communiqué de presse, 43 millions de livres sterling en espèces et jusqu’à 1,4 million de livres en contrepartie différée, qui pourrait être payé entre 6 mois et 3 ans après la fermeture. Le portefeuille de 12 propriétés, actuellement sous la gestion de Safestore, comprend 496 000 pieds d’espace locatif.

En effet, Safestore gère le portefeuille de l’entrepise SMS depuis 2010, mais son contrat devait expirer fin avril 2016. Il continuera donc de gérer le portefeuille au terme de l’opération. Actuellement, le portefeuille géré est occupé à 61%, mais Safestore a indiqué qu’il peut améliorer ce chiffre une fois que les propriétés SMS seront « pleinement intégrées dans a propre plateforme opérationnelle ».

Parrédaction

Conférence Annuelle Européenne sur le Self-Stockage

La Conférence Annuelle Européenne sur le Self-Stockage 2016 aura lieu à Barcelone les 5 et 6 octobre de cette année.

Chaque année, la SSA Royaume-Unis organise une conférence européenne sur deux jours pour les membres de la SSA mais aussi pour les membres d’autres associations européennes de self-stockage qui font partie de la Fédération Européenne FEDESSA.
Ces conférences annuelles permettent aux différents membres de se tenir au courant du développement de cette industrie, mais aussi de rencontrer des fournisseurs durant ce Salon.
Peut-être plus fondamentalement, la conférence permet aux membres et aux fournisseurs de faire du réseau. La conférence se termine par un dîner de gala au cours duquel sont présentés les Prix Annuels de l’Industrie Européenne.

La conférence attire habituellement des délégués d’Europe, mais aussi de partout dans le monde. Parmi les emplacements les plus récents figurent Budapest, Faro, Paris, Berlin, Stockholm, Prague et Londres.

En 2015, la conférence a eu lieu au cœur des Pays-Bas dans la belle ville d’Amsterdam les 6 et 7 octobre.
Si vous avez malheureusement manqué la conférence primée à Stockholm de 2014 et que vous ne pouviez pas vous rendre à Amsterdam l’année dernière, n’oubliez pas de retenir les 5 et 6 octobre 2016 dès maintenant dans votre agenda !

Parrédaction

Storage Expo : la nouvelle édition !

Storage Expo 2016 va bientôt avoir lieu ! Elle a comme principal sponsor Steel Storage Australia.
Le but de cette exposition est de faire le lien entre plusieurs grands conférenciers sur le self-stockage du monde entier, qui présenteront leurs idées sur les objectifs du self-stockage de nos jours.

Après un package de 2 jours de séances d’informations, vous serez prêt à travailler avec les nouveautés et les installations modernes du self-stockage de 2016.

Storage Expo 2016 sera l’événement incontournable pour les gestionnaires du self-stockage, même des plus petites installations.

A Storage Expo 2016, vous recevrez les meilleurs experts de l’industrie qui vous donneront des indications sur les dernières techniques de gestion et les dernières méthodes de construction.
L’Expo vous mettra à jour sur les technologies de pointe dont vous avez besoin pour exécuter l’installation d’auto-entreposage aujourd’hui.

Lieu de l’événement : Centre de conférences de Sea World Resort, Seaworld Dr, Main Beach QLD 4217, Queensland, Australie.

Parrédaction

Statistiques sur le marché Américain

– Environ 10% de tous les Américains sont actuellement louent un box de self stockage
– Sur 113,300,000 ménages américains, 10.850.000 louent actuellement un box
– Environ 13% de tous les locataires restent trois mois ou moins
– Environ 18% de tous les locataires louent de trois à six mois
– Environ 18% de tous les locataires utilisent de sept mois ou plus
– Environ 30% de tous les locataires restent plus de deux ans

68% de tous les locataires vivent dans des maisons
27% vivent dans des appartements
65% de tous les locataires ont un garage
47% de tous les locataires ont un grenier
33% de tous les locataires ont une cave

Parrédaction

Un nid d’amour dans un box de self-stockage

Wes Snyder, chef de police à Cleveland présente sa démission le 6 décembre après la découverte de sa liaison avec Sharon Marr. Cette dernière est la directrice exécutive d’une organisation à but non lucratif à Mainstreet dans la même ville. Ils ont été surpris dans un box de stockage climatisé qu’elle a loué à Rhodes Entreposage. Elle est célibataire tandis que Snyder, lui, est marié.

Snyder quitte la force de police en prenant sa retraite et Marr fait désormais l’objet d’une enquête interne, et risque de perdre son emploi.

D’après le Chattanooga Free Press, des images de vidéosurveillance montrent que Snyder et Marr sont venus à plusieurs reprises dans le box de stockage en question, entre la fin du mois de novembre et le début du mois de décembre pour une durée de 60 à 90 minutes. Les objets découverts à l’intérieur de ce que le journal appelle le « nid d’amour » du couple sont : un tapis, une paire de couvertures et d’oreillers, une chaise pliante, une demi-bouteille de cognac, deux bouteilles d’eau, des lingettes pour bébé, des serviettes en papier, un ordinateur de poche, un miroir et une brosse à cheveux.

Le propriétaire de l’installation, Jimmy Rhodes, qui possède également quatre autres installations d’entreposage dans le Tennessee, affirme dans une déclaration écrite: « Il est contraire à notre politique qu’un locataire occupe physiquement son box. Nos locations sont seulement destinées à stocker des articles commerciaux et ménagers ».
Un box de stockage Rhodes, un « nid d’amour » pour Marr et Snyder
Une fois la preuve de l’occupation physique du box par Marr et Snyder découverte, les responsables ont été alertés et les images de vidéosurveillance saisies.
« Nous avons un politique de tolérance zéro pour ce type de comportement et la sanction appropriée a été prise », confirme Rhodes dans sa déclaration. « Notre priorité numéro un est de fournir à nos clients un box de stockage propre, sûr et sécurisé. »

Le 9 décembre, pendant la réunion du Conseil Municipal de Cleveland, Snyder et Marr ont présenté leurs excuses.

« J’ai commis une terrible erreur envers un très bon ami et j’ai embarqué tout le monde dans des circonstances horribles, c’est le moins que je puisse dire », a déclaré Snyder. « J’assume l’entière responsabilité de mes actes. J’ai, sans aucun doute, fait une erreur de jugement dans cette affaire. Je me tiens donc devant vous aujourd’hui et vous demande pardon… C’est une première étape vers la réparation de mes torts ».
Selon le Cleveland Daily Banner, Marr a déclaré qu’elle était « vraiment désolée » pour l’embarras, causé à la collectivité, par ses rendez-vous galants avec Snyder. Elle s’est excusée auprès de sa famille, de ses amis et auprès de la famille de Snyder.

Self-Stockage.info